23/04/2021 Le Duo Presque Classique

10,00

Le Duo Presque Classique
Musique classique

Fred joue de la guitare comme un orchestre. Frank joue de pleins d’instruments incongrus, autant rares que variés. Bien qu’ils ne soient jamais allés au conservatoire, ils revisitent les tubes de la musique classique donnant à ces grands airs une couleur nouvelle.
Ils abordent ce répertoire souvent élitiste comme de la musique populaire et nous offrent un spectacle riche de notes, d’anecdotes et de bonne humeur.

Vendredi 23 avril à 20h30
Rochegude, Église
À partir de 8 ans accompagnés
Durée : 1h15
Tarifs : 10€ – 8€ / Gratuit pour les moins de 16 ans / Réservation obligatoire.

Catégorie : Étiquette :

Fred joue de la guitare comme un orchestre. Frank joue de pleins d’instruments incongrus, autant rares que variés. Bien qu’ils ne soient jamais allés au conservatoire, ils revisitent les tubes de la musique classique donnant à ces grands airs une couleur nouvelle.

Ils abordent ce répertoire souvent élitiste comme de la musique populaire et nous offrent un spectacle riche de notes, d’anecdotes et de bonne humeur.

Des versions inouïes des airs les plus célèbres de la musique classique. Bach, Mozart, Haendel, Vivaldi, Schubert… Pas un ne manque à l’appel !

Le concertiste: Frank Marty (Olivia Ruiz, Les Croquants, La Varda…) au monocorde de Poussot, nyckelharpa, scie, dulcimer, clavietta, organetto, toy piano, ukulélé, hang, harpe de verre…

L’orchestre: Frédéric Lefèvre (Ida y Vuelta, L’Art à Tatouille, Barbara Weldens….) à la guitare

Héritier de l’école de la guitare classique, Frédéric joue de son instrument comme d’un petit orchestre ; face à lui, Frank, indispensable musicien-caméléon d’Olivia Ruiz, collectionneur et dompteur d’instruments de préférence rares et incongrus : scie musicale, nyckelharpa, organetto, piano-jouet…
Dix doigts d’un côté, dix instruments de l’autre : ensemble, loin des injonctions du conservatoire, ils revisitent les airs les plus célèbres de la musique classique dans des versions inouïes. Pupitres et partitions : oubliés. Ces deux-là ont tout dans la tête. Et le répertoire ? Bach, Mozart, Haendel, Vivaldi, Schubert… Pas un ne manque à l’appel dans ce concert riche de notes, d’anecdotes et de bonne humeur.
Musique maestro !